Le mot du directeur

Le mot du directeur

Peut-on vivre heureux en Maison de Repos ?

Vivre en Maison de repos n’est pas forcément triste et déprimant, malgré la réalité inhérente aux pathologies du grand âge et à la perspective de fin de vie présente dans notre secteur d’activités.

Photo soleil home001Au Home Renard – structure d’hébergement du secteur public dépendant du CPAS de Grez-Doiceau – nous développons une philosophie de vie, mais également de travail, proche du système dénommé le Care, que l’on peut traduire plus simplement par la notion de « prendre soin d’autrui ». Le souci pour autrui, la sollicitude, les soins, les attentions, la prévenance, etc… sont autant de termes qui tentent de cerner les valeurs qui sous-tendent notre projet d’établissement.  Dans cette perspective, cette option de vie/travail doit tous nous concerner, dans la mesure où chacun(e) est – ou peut devenir – un “aidant” pour autrui. Ainsi, le rapport de soin, d’attention, de sollicitude entre soignants et soignés, aidants et aidés, dont le but est centré prioritairement sur le bien-être des personnes âgées, va encourager le personnel, les résidants et leurs familles à interagir pour élaborer, ensemble, des pratiques bienveillantes.

Parmi les principaux acteurs concernés, il y a :

–        En première ligne les résidants. Ceux-ci seront considérés, pas seulement depuis leur entrée et/ou en fonction de leur degré d’autonomie, mais en tant que personne à part entière, avec leur histoire de vie unique et singulière. Un processus d’accueil personnalisé va leur permettre de se présenter au moyen d’un mot de bienvenue – publié dans le journal d’établissement – d’une fiche biographique et, le cas échéant d’un récit de vie pour ceux qui le désirent.

–        Ensuite, les professionnels. Quel que soit la fonction de ceux-ci au sein de la Maison de repos (personnel soignant, personnel d’hôtellerie, de cuisine, etc …), ils/elles participent au bien-être des résidants, dans leurs tâches quotidiennes respectives adaptées aux réalités du grand âge.

–        On y trouve aussi les familles et amis que nous sollicitons également pour participer à la vie sociale de la Maison de repos – selon leur disponibilité – dans des structures internes (Conseil des résidants, Equipe Festivités, Cercles de qualité,…).

Ensemble, nous formons une communauté de vie et de travail, avec ses  règles et ses contraintes, ses joies et ses peines, ses réalisations et ses projets. N’hésitez pas à venir nous rendre visite et, éventuellement, vous y inscrire.

 

                                                         

Xavier De Cleyre – Directeur